Mercredi, juin 6, 2007

Une soixantaine de visiteurs a découvert au travers de présentations et de stands, 7 initiatives pour la paix dans les écoles.

Parce que la violence est de plus en plus présente dans les établissements scolaires et qu’elle devient une réponse trop facile, Initiatives et Changement a mis en place le programme Education à la paix. Afin de faire connaître son programme ainsi que ceux mis en place par d’autres organismes, l’association a ouvert ses portes samedi 2 juin 2007.

Le projet Education à la paix d’Initiatives et Changement - initiateur de cette rencontre - a lancé la journée. Avec un cycle évolutif d’animations, il propose de faire vivre l’expérience de la résolution de conflits aux élèves de primaire, collège et lycée, en amenant chacun à se sentir responsable de ses actes. Mises en situation, débats, exercices de coopération, font prendre conscience aux jeunes qu’il n’y aura pas de paix dans le monde si chacun de nous ne prend pas soin de la cultiver à titre personnel.

peace education event

Deux classes ONU/ONG ont ensuite présenté leur concept d’éducation à une citoyenneté et à une solidarité internationale grâce à la mise en place d’ateliers sur la paix et sur le système onusien.
Aide et Action a expliqué son projet de classe solidaire qui consiste à s’engager dans un échange de correspondances sur une année scolaire avec une classe du primaire en Afrique.
Cinq élèves de la classe Craig Kielburger d’Antony ont apporté leur témoignage. L’objectif de cette classe - qui porte le nom d’un jeune de 23 ans nominé trois fois au prix Nobel de la Paix - est d’aider les élèves à porter un regard lucide sur l’évolution de la planète et à mieux comprendre le rôle qu’ils peuvent y jouer demain comme citoyens. Pour entrer dans cette classe, les jeunes doivent rédiger une lettre de motivation. Les élèves ainsi que leur professeur ont expliqué ce que cette classe pour la paix leur avait apporté.
Un réseau d’école dont l’objectif est de favoriser l’éducation à la non-violence et à la paix dans l’enseignement, a été présenté par la Coordination française pour la Décennie. Cette dernière organise en juin 2008 la troisième édition du Salon international des Initiatives de Paix qui avait réuni en 2006 plus de treize mille visiteurs et cent seize exposants.
Le Théâtre de l’Opprimé, créé dans les années 1970, a exposé ses techniques pour inciter à prendre la parole et

young violinist concert during the peace education event<br />

défendre son point de vue dans une situation conflictuelle.
Enfin, le projet d’égalité des chances par la musique, Orchestre à l’école, a clos la journée de manière très concrète avec un spectacle de quinze jeunes violonistes du primaire et de maternelle.

Cet événement, parrainé par Rajmohan GANDHI et Claire BRISSET, a permis à chacun de repartir avec des outils pratiques pour travailler autour de la paix avec les jeunes. De ces journées, enseignants, parents, enfants et autres visiteurs retiennent que malgré une actualité mouvementée sur la violence en milieu scolaire, de nombreuses initiatives se développent. Il en est ressorti la volonté de travailler ensemble et la nécessité de former des adultes pour animer plus d’opérations.

Télécharger la fiche d'inscription pour la mise en place du projet éducation à la paix dans votre classe pour l'année scolaire 2007-2008 !