Vendredi, 11 juillet, 2008

Dans le cadre de son projet Education à la Paix, l’association organise un week-end “ 2 jours pour adopter la paix-attitude ”. L'équipe recherche, pour une période minimum de 4 mois, à partir de début mars 2007, un(e) stagiaire pour lui venir en appui.

Vendredi, 11 juillet, 2008

Au moment où le spectre de la guerre civile menace de nouveau le Liban, Initiatives et Changement accueillait à Paris cinq personnalités libanaises de communautés traditionnellement opposées.

Vendredi, 11 juillet, 2008

Le témoignage d'une femme sud-africaine, ayant perdu sa fille unique dans une attaque terroriste, et du rebelle commanditaire de cette attaque.

Vendredi, 11 juillet, 2008
Philippe Mottu, portrait from the 1940s

Mu par la souffrance humaine, et souhaitant agir pour y remédier, Mottu a eu l’idée de créer un centre de réconciliation, au service du mouvement aujourd’hui connu sous le nom d’Initiatives et Changement.

Vendredi, 11 juillet, 2008

« Nous étions là pour un échange de cœur à cœur. Si cette rencontre n’avait servi qu’à entendre ces témoignages, elle aura valu la peine ».

Vendredi, 11 juillet, 2008

« J’ai été témoin d’une expérience unique : un monstre qui, dans mon esprit, a repris sa face humaine ».

Vendredi, 11 juillet, 2008

« Ici j’ai appris à écouter l’autre, à écouter mon ennemi ; j’ai découvert le pouvoir de l’introspection ; j’ai vu ma propre responsabilité dans la crise qui secoue le pays ».

Vendredi, 11 juillet, 2008

« Je m’excuse pour la laideur de la guerre et pour ce que j’ai fait pendant la guerre civile et ce au nom du Liban, de la « Cause » ou du « Christianisme ».

Vendredi, 11 juillet, 2008

« C’était très difficile pour moi de pardonner aux Khmers rouges pour ce qu’ils m’ont fait à moi, à ma famille et à mes amis, mais le faire m’a immédiatement libérée du poids de la haine que je portais depuis une décennie ».

Vendredi, 11 juillet, 2008

Une série de rencontres autour de 5 personnalités libanaises d'Initiatives et Changement.

Pages