Mardi, juillet 3, 2007

Le mercredi 27 juin, Michel KIPOKE, l’un des responsables du programme de réconciliation dans la région des grands lacs africains de l’association Initiatives et Changement, est décédé des suites d’un cancer foudroyant.

Depuis une dizaine d’années, il s’était totalement impliqué dans le travail de réconciliation au Burundi, en RD Congo et au Rwanda. Ses efforts constants depuis l’automne 2002 au Burundi ont contribué au résultat important survenu en septembre 2006 avec la signature d’un cessez-le-feu entre le gouvernement et le dernier groupe rebelle actif sur le terrain. Lors de la dernière table ronde burundaise organisée en avril 2007 à Caux en Suisse, Michel Kipoke a encore fait preuve de ces capacités de facilitateur, de son intelligence et de sa lucidité qui parvenaient toujours à imaginer des solutions à des situations difficiles. Nous admirerons toujours sa capacité de travail et son humour qu'il mettait si bien au service de la pédagogie.

L’équipe d’Initiatives et Changement est très affectée par le départ prématuré de Michel Kipoke. Il a consacré une grande partie de sa vie à Initiatives et Changement, à toutes ses actions dans le monde et particulièrement dans cette Afrique qu’il aimait tant. Au-delà de la tristesse personnelle qu’il nous cause, son décès brutal à l’âge de 54 ans est une grande perte pour le travail en faveur de la résolution des conflits et de la réconciliation.

Nos pensées vont en premier lieu à sa femme Caroline, ses enfants Bénie et Ange ainsi qu’à ses nombreux amis.

Parmi les très nombreuses réactions déjà recueillies :

« Par sa fidélité, Michel a contribué à cicatriser bien des blessures pour que le temps de la guerre soit remplacé par le temps de la paix, que le temps d’aimer remplace le temps de haïr. Pour chacun d’entre nous qui avons œuvré à ses côtés depuis tant d’années, l’héritage de foi et d’espoir qu’il nous laisse est à la fois un soutien et un encouragement. »

« Michel était un battant et un homme de grand coeur. Il est mort à la tâche. Quel exemple ! »

« Le Burundi vient de perdre un artisan de paix, le Congo un fils du pays. »

« Le sourire de Michel, son optimisme, sa modestie, son dévouement, sont dans nos esprits pour toujours. Nous sommes profondément attristés par le départ prématuré d'un brave. »

« C'est une perte inqualifiable qui nous bouleverse tous, sa famille, ses amis comme nous, et les populations africaines dont il se préoccupait si intensément et avec beaucoup de tendresse et d'intelligence. »

Un grand merci pour tous les messages de solidarité envoyés à l’intention de Michel Kipoke, de sa famille et de l’équipe qui a travaillé avec lui, qui témoignent de ce qu’il était.

La date de l’inhumation sera communiquée plus tard.

Télécharger le communiqué en PDF