Dimanche, août 6, 2006

Lors de l’assemblée générale d’I&C International le 5 août 2006 à Caux, le président Cornelio Sommaruga a exprimé son souci profond concernant l’ampleur de la souffrance humaine causée par les opérations militaires au Liban, en Palestine et en Israël. Il a regretté que les négociations de paix n’aient pas été poursuivies afin d’aboutir à un règlement définitif de la crise au Moyen-Orient.

Lors de l’assemblée générale d’Initiatives et Changement – International le 5 août 2006 à Caux, le président Cornelio Sommaruga a exprimé son souci profond concernant l’ampleur de la souffrance humaine causée par les opérations militaires au Liban, en Palestine et en Israël. Il a regretté que les négociations de paix n’aient pas été poursuivies afin d’aboutir à un règlement définitif de la crise au Moyen-Orient.

Il a également rappelé l’obligation absolue de toutes les parties de respecter le droit humanitaire international. Il est inacceptable qu’un camp ou l’autre prenne la population civile comme cible. L’assistance aux personnes blessées, malades et déplacées doit à tout moment être garantie aux organisations humanitaires. Le Comité international de la Croix-Rouge doit avoir accès aux personnes détenues en relation avec le conflit.

Les participants à l’assemblée générale d’Initiatives et Changement – International ont partagé les soucis du président et se sont associés à un appel solennel à toutes les parties impliquées pour décider et mettre en application un cessez-le-feu immédiat afin de permettre une aide humanitaire efficace et la reprise des négociations de paix sous de nouvelles auspices.

Initiatives et Changement – International affirme que la paix et la sécurité ne seront jamais atteintes en ajoutant une injustice à une autre. Elle reste solidaire avec les personnes de tous les camps qui, malgré tout, rejettent l’escalade de la peur et de la haine et cherchent des solutions par le dialogue. Initiatives et Changement – International continuera à être disponible pour fournir à et depuis Caux, une contribution active pour rétablir la confiance au Moyen-Orient.

Caux, le 5 août 2006