Vendredi, décembre 4, 2020

Soirée Regards Croisés : Reconnaissance de la Génération Volée des Aborigènes

 

Le 21 Mars 2019, c'est John Bond, secrétaire du Comité pour la Journée d’Excuses Nationales durant 10 ans, décoré de la Médaille de l’Ordre d’Australie pour son travail qui est venu parlé de son engagement dans cette longue campagne pour la reconnaissance de la "génération volée" des aborigènes australiens. Interdiction de parler leur langue natale, de pratiquer leurs rituels, générations d'enfants volés pour être placés ensuite dans des familles blanches ou dans des institutions, les aborigènes ont été persécutés et dénigrés jusqu'à la parution en 1997 du rapport Bring Them Back Home (Ramenez-les à la maison). Pour la première fois, un document listait clairement les préjudices subis par la communauté aborigène et réclamait qu'une journée de commémoration soit instaurée. Un an plus tard le premier Sorry Day citoyen était célébré. Malgré l'hostilité du gouvernement Australien, près d'un million de personnes a répondu et des centaines d'événements avaient lieu à travers l'Australie. Plusieurs milliers de ces personnes ont ensuite travaillé pendant une décennie pour guérir les blessures laissées par ces politiques. A l'élection d'un nouveau gouvernement, cet investissement communautaire a permis au nouveau Premier Ministre, Kevin Rudd, de présenter des excuses publiques officielles le 13 février 2008, suivi par le Parlement entier.