Mardi, juin 30, 2020

Soirée bilan pour Oui Act

 

Après une année mouvementée, il est temps pour l’équipe Oui Act de faire le bilan. Et qui sont les mieux de placés pour un retour d’expérience que les responsables des structures où elle est intervenue ? Les associations ACCESS et Les Mamans du Cœur, le collège Jean Baptiste Clément de Colombes et le lycée de l’ENNA de Saint-Denis étaient représentés et sont revenus avec nous sur l’année écoulée et celle à venir.  

 

Christian Demesy, chef de projet, a présenté les cycles réalisés au sein des structures présentes et notamment les projets que les jeunes ont pu conduire. Evidemment, la discussion a également porté sur la manière dont les cycles ont dû être interrompus suite au confinement, sur l’impact que cela a eu sur les jeunes et la manière dont les enseignants et responsables d’établissement ont géré cette crise.  

Malgré les difficultés traversées par l’équipe, les partenaires présents ont réaffirmé leur soutien au projet et leur espoir de le voir se poursuivre dans leur structure l’année prochaine. 

 

A la question de savoir comment mieux convaincre les établissements d’avoir confiance en notre programme, les réponses étaient diverses mais se rejoignaient autour d’un point essentiel : que Oui Act appuie sur ses forces. En effet, pour le principal adjoint du collège Jean Baptiste Clément, Oui Act doit démontrer qu’il apporte une plus-value aux élèves et aux enseignants. Or Oui Act est une occasion pour les élèves de construire leur esprit critique, une construction qui n’est pas toujours possible en classe. Pour Naila Gauthier, présidente des Mamans du Cœur, c’est l’humilité des intervenants quant aux sujets abordés qui l’a convaincue. L’équipe ne se place pas en posture de donneur de leçon et n’hésite pas à donner la parole à des personnes mieux placées qu’elle pour aborder certaines thématiques plus sensibles. Deux jeunes filles scolarisées à Trappes ont appelé de leurs vœux l’intervention de OUI ACT dans leur lycée. Mme Rusé, du lycée de l’ENNA, a admis qu’il était plus simple en lycée professionnel d’accueillir ce genre d’initiatives car des temps sont spécialement aménagés à cet effet, contrairement au collège. Unanimement, tous ont approuvé l’idée de créer une forme de club au sein des établissements, comme cela a été un peu le cas lors de l’intervention de l’équipe dans le Conseil de Vie du Collège J-B Clément.  

 

Ce que j’apprécie dans Oui Act, c’est que des personnes comme moi peuvent intervenir, alors que je porte le voile. Ce sont des gens bienveillants. Ces mamans-là pourraient aussi intervenir sans penser qu’il n’y a que les professeurs qui ont raison.

- Naïla Gauthier, présidente des Mamans du Coeur.

La soirée s’est clôturée autour d’un buffet convivial où les échanges informels ont confirmé l’intérêt des parties prenantes pour le programme et leur volonté de poursuivre la collaboration l’année prochaine. De belles perspectives donc pour 2021. 

 

Pour en savoir plus sur le programme Oui Act.