Vendredi, décembre 18, 2020

[English Version]

 

CRIA Online Webinaire : Projets et Campagnes, le résumé

 

Ce nouveau webinaire de CRIA Online a mis à l'honneur les enfants et jeunes porteur.se.s de projets. Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour les écouter, apprendre d'elles et eux.

 

1. Rejina et le renforcement des compétences des filles - Népal

​Rejina, 16 ans, est une membre clé de l'équipe CRIA depuis plusieurs années. Elle est éducatrice au sein du "Girls Empowerment Project" (GEP) (en français : le projet renforcement des compétences des filles) qui vise la libération, l’émancipation, l’autonomisation, la mobilisation et la participation des GEP dispense aux femmes et filles des cours d'auto-défense, de sensibilisation sur les violences liées au genre, de leadership et des ateliers sur la santé sexuelle et reproductive (menstruation, réalisation de serviettes hygiéniques,...) mais aussi sur la sécurité sur les outils numériques.

2. Ram et l'inclusivité des genres dans les arts du cirque - Inde

Ram a 14 ans et fait partie du mouvement Nine is Mine depuis 6 ans et de l'équipe CRIA depuis 2 ans. Il travaille pour le plaidoyer des droits des enfants et de l'égalité femme-homme en utilisant les arts du cirque comme moyen de médiation. Il travaille beaucoup avec les enfants des bidonvilles de New Delhi. Pour lui la clé de l'égalité fille-garçon réside dans le fait d'enseigner aux filles les mêmes choses et de la même manière qu'aux garçons. Cela se fait notamment grâce aux personnes qui soutiennent ce projet comme le directeur de Pratyek-Nine is Mine ou les professeurs de cirque.

3. Susmita : la mission des Child Friendly Local Governance (CFLG) et les clubs pour les enfants - Inde

(en français : administration local adaptée aux enfants)

​A 12 ans, Susmita s'est engagée dans un club d'enfants en tant que secrétaire. Elle y a appris beaucoup de choses sur la société et ses problèmes comme le travail des enfants, les violences basées sur le genre, les mariages d'enfants, etc. C'est dans ce club qu'elle a compris l'importance du droit des enfants et surtout de la participation des jeunes à l'amélioration de la société. À partir de cette découverte, elle s'est fermement engagée pour le droit des enfants et s'élève contre les discriminations à leurs égards. Susmita organise fréquemment des moments de formation pour aider les enfants à faire entendre leur voix. Susmita est aujourd'hui lauréate du Prix "Her Turn" (en français : Son Tour) 2020 . Elle est également présidente du Club des Enfants Subha et du club municipal Gaindakot. Lors de son temps libre elle enseigne aux jeunes enfants de son quartier et écrit des poèmes, des articles et réalise des vidéos de plaidoyer sur des thèmes sociétaux.

 

4. Nichole : Le Five Dollar Project - Etats-Unis

​Nichole avait 14 ans lorsqu’elle a participé la première fois à CATS en tant qu’oratrice. Devant plus de 200 personnes, elle a pris la parole et a parlé de son engagement contre les armes aux Etats-Unis et contre le harcèlement à l’école. À son retour, Nichole a créé le Five Dollar Project (en français : le projet cinq dollars). Il se concentre sur la lutte contre les injustices environnementales dans les communautés marginalisées à travers différentes initiatives étudiantes. Nichole et son équipe accordent beaucoup d'importance aux inégalités de genre, qu'ils lient également au dérèglement climatique. Si le lien entre le climat et l’égalité femme-homme ne parait pas évident à première vue, il faut savoir que les femmes, tous pays confondus, sont les plus menacées par les conséquences du changement climatique.

 

5. Manisha M, Climategiri - Inde

Manisha et ses amis ont été inspirés par Greta Thunberg et son mouvement "Friday for future" (en français : les vendredis pour le futur). En 2018, avec un groupe d'enfants, Manisha a décidé de faire des recherches sur la crise climatique et ils ont fondé le Projet Climategiri avec l'aide de Mr. Matt Perry, un environnementaliste péruvien.

Ensemble, ils ont mené des ateliers dans une quarantaine d'école à propos de l'urgence climatique. Ils ont également organisé 9 grèves, menées par des enfants, avec des écoles, des ONG et des étudiants. La neuvième s'est déroulée dans la ville de Chandigarh, devant la mairie. Ils ont également organisé une manifestation devant le ministère de l'environnement et ont rédigé une lettre à son intention. Leur action a même été relayée par les journaux et notamment par le programme "We The People" (en français : nous le peuple) où ils ont pu parler de l'interdiction des plastiques à usage unique.

6. Chelsea : le Golden Hand Project - Philippines

Le projet de Chelsea est né suite à une conférence pour les droits des enfants co-organisée par Initiatives et Changement France, en Suisse, en 2017. Son Challenge des 90 Jours était de créer au sein de sa communauté, aux Philippines, un projet qui unirait les enfants. À 14 ans, elle a mis en place en mobilisant les enfants et les jeunes de son quartier autour d'activités telles que des opérations de nettoyage de la ville, des activités artistiques et des débats autour de sujets tels que le harcèlement, l'égalité des sexes, l'identité, les rêves, écritures de lettres de soutien lors de la crise sanitaire, distribution de cadeaux pour les plus démunis à Noël…

 

7. Manisha V et les parlements pour enfants - Inde

Manisha est à l'origine avec plusieurs enfants de son quartier de la création d'un Parlement des Enfants en 2017 à Delhi.  Ce Parlement comporte environ 40 enfants permanents. Pour ne pas être dépendants des politiques et conditions des bailleurs de fonds, les enfants ont choisi d'être indépendants financièrement et de trouver eux-mêmes leurs financements. Très au courant des problématiques liées au développement et à la solidarité, Manisha et ses camarades ont décidé d'organiser leur Parlement autour des 17 Objectifs de Développement Durable : chaque ODD a son premier ministre et son ministre adjoint. Manisha est vice-présidente de l'ODD Paix & Justice. Grâce aux efforts infatigables de ce parlement, les enfants ont pu mener des actions exemplaires comme empêcher des mariages d'enfants, sensibiliser la population aux inégalités filles-garçons et installer des toilettes non-mixtes dans les écoles du quartier.

Les participant.e.s ont eu l'occasion d'entendre également Mme Suchorita Bardhan, spécialiste en communication à l'UNICEF Bengal de l'Ouest, exprimer sa joie de voir des enfants mener des projets et faire usage de leur droit à la participation. Elle a également replacé le droit à la participation dans le contexte de son pays, l'Inde.

 

 

 

Avant de se quitter, les participant.e.s ont pu faire le premier pas vers la réalisation de leurs projets en remplissant un questionnaire permettant de cadrer leurs idées avec notamment comme questions : quel est le problème à résoudre ?  Quel est le public cible ? Quelles sont les personnes pouvant aider à la réalisation du projet ? Quelles sont les premières étapes pour mettre en œuvre le projet ?

 

En 2021, CRIA continuera à organiser des webinaires thématiques et proposera aussi aux enfants et aux jeunes des ateliers pratiques au cours desquels ils pourront approfondir leurs projets.