Mardi, janvier 29, 2019

Plus de dix ans après les excuses du gouvernement australien aux "générations volées" d'aborigènes, retour sur le combat d’un homme engagé.

 
Le 21 mars 2019

Lors du National Sorry Day annuel instauré le 26 mai, les Australiens demandent pardon aux peuples aborigènes pour les souffrances infligées par les colons au XXème siècle : Interdiction de parler leur langue natale, de pratiquer leurs rituels, générations d’enfants séparés de force de leurs familles. La communauté aborigène a ainsi été persécutée et dénigrée jusqu’à la parution en 1997 du rapport Bring Them Back Home (Ramenez-les à la maison).

Un an plus tard, le premier Sorry Day citoyen était célébré par près d’un million d’Australiens malgré l’hostilité du gouvernement. Plusieurs milliers de personnes ont ensuite œuvré pendant une décennie pour guérir les blessures laissées par les politiques. Cet investissement communautaire a permis à l’ancien Premier Ministre Australien Kevin Rudd, suivi par le Parlement, de présenter des excuses publiques officielles au peuple aborigène en février 2008.

Initiatives & Changement vous convie à la soirée Regards Croisés « Un mouvement populaire contre la raison d’Etat » au cours de laquelle John Bond, Secrétaire du Comité pour la Journée d’Excuses Nationales durant 10 ans et décoré de la Médaille de l’Ordre d’Australie pour son travail, témoignera de son engagement dans cette longue campagne contre la raison d’Etat.

*****

John Bond

John Bond a été secrétaire du Comité du National Sorry Day, la Journée australienne du pardon, qui a mobilisé un million d’Australiens engagés dans des initiatives visant à surmonter le préjudice causé aux Aborigènes australiens, victimes de décisions politiques dévastatrices et inhumaines. Son engagement lui a valu d’être distingué par le gouvernement de son pays. Il est également écrivain. Son dernier ouvrage en date est une biographie publiée en anglais et en polonais du Professeur Jerzy Zubrzycki, le « père du multiculturalisme australien ».

 

 

19 h | 7 bis rue des Acacias, Issy-les-Moulineaux | 
M 12 / RER C / T2

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Inscription préalable :