FINANCEMENT

Au départ, le projet a été financé par les dons de particuliers par le biais de l’association française d’Initiative et Changement et des appuis ponctuels des associations allemande et canadienne ainsi que par une communauté jésuite de Belgique.

Des subventions ont été octroyées par les gouvernements allemand, belge, néerlandais et suisse pour la tenue des tables rondes. Aujourd’hui, le programme bénéficie d'un financement du Département fédéral des Affaires Etrangères (DFAE) de Suisse. La Fondations suisse Pro Victimis et le Fonds Mécénat SIG sont également devenus partenaires en 2012. En savoir plus