Jeudi, mars 8, 2007

Confrontée à la maladie, une Américaine relève le défi et se lance dans une nouvelle vie, au service de sa communauté.

« C’est stupéfiant à quel point une seule phrase peut modifier votre appréhension du temps, du sens et de l’orientation de votre vie et tout changer autour de vous. »

Voilà l’expérience qu’a vécue Cricket White lorsqu’elle a appris que son mari Ralph souffrait d’une tumeur au cerveau qui le menaçait de cécité. Quatre jours plus tard, après une opération, il a entièrement retrouvé la vue et est rentré à la maison avec de bonnes perspectives de guérison. Pour Cricket et son mari, cette expérience était un message fort et clair, un appel à agir.

En effet, depuis quelques années, Cricket se sentait appelée à participer davantage au travail pour «Espoir pour nos villes» (Un programme d'Initiatives et Changement aux Etats-Unis), mais elle avait toujours pensé que son mari et elle ne pourraient pas se permettre la diminution de revenus que cela impliquerait. Après l’opération de son mari, elle s’est rendu compte que personne n’a la garantie de vivre encore pendant sept années supplémentaires, ni même sept jours supplémentaires, et que le moment était venu de faire des choix décisifs. Deux semaines plus tard, elle démissionne de l'emploi qu’elle occupait depuis vingt-trois ans et depuis lors elle travaille pour «Espoir pour nos Villes».