Vendredi, juin 5, 2020

L'interview : Lise Bunouf

 

Lise est arrivé il y a deux semaines au sein d'Initiatives et Changement en tant que Service Civique afin d'assurer la coordination de Pari(s) à 2. Nous lui avons posé quelques questions afin de mieux la connaître.

 

Qui es-tu ? D’où viens-tu ?  

 

Je suis une jeune active de 25 ans originaire de Bretagne. Je me décrirais comme quelqu’un d’optimiste, très curieuse, sociable, ouverte d’esprit, autonome, polyvalente, et honnête. Je suis également quelqu’un de persévérant, je fais en sorte de faire le nécessaire pour atteindre mes objectifs et je suis rigoureuse dans ce que j’entreprends.  

 

Quel est ton parcours ? 

 

Après une licence d’Histoire à Rennes, je suis partie à Lyon effectuer un master 1 en Relations internationales, sécurité, défense. L’envie de partir à l’étranger et de réaliser une pause dans mes études me titillait déjà l’esprit depuis quelques temps. Par conséquent, à la suite de ce master, j’ai décidé de réaliser une année de césure afin d’accomplir plusieurs objectifs.  

Tout d’abord, acquérir de l’expérience professionnelle qui me permettrait d’asseoir mon engagement dans le domaine de l’aide sociale, solidaire et humanitaire et pouvoir intégrer un master bien spécifique. Ensuite, me développer personnellement : être face à moi-même, découvrir mes forces et mes faiblesses, apprendre à faire face aux problèmes, développer la pratique de langues étrangères. En parallèle, j’avais vraiment envie de découvrir d’autres pays, avec son histoire, son peuple, sa culture et ses traditions.  

Je suis donc partie un mois en Inde puis par la suite j’ai passé 4 mois en Amérique Latine. A la suite de cette année sabbatique, je suis rentrée en France et j’ai intégré un master en Action et droit international humanitaire à l’université d’Aix-en-Provence. Puis dans le cadre de ce cursus, j’ai réalisé un stage de fin d’étude, je suis donc retournée en Argentine (pays pour lequel j’ai eu un vrai coup de cœur) et j’ai travaillé comme stagiaire au sein de l’ONG TECHO.  

 

 

Quelles sont tes passions dans la vie ? 

  

J’adore voyager, découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures, personnes, traditions. Je me retrouve totalement dans la culture espagnole et latino-américaine que j’affectionne particulièrement. Je suis également passionnée par la danse, et de tout genre : du classique, au contemporain, en passant par le rock, le jive, ou encore les danses latines que je souhaite commencer à pratiquer. J’aime beaucoup la photographie et j’adore le street art engagé. J’adore la lecture de roman, notamment les fictions-historiques et les BD du même genre qui dépeignent un fait diplomatique, une période historique, etc. Je regarde aussi beaucoup de séries, j’aime faire des randonnées et je fais un peu de sport. Enfin, la thématique féministe et du genre en général me tient à cœur.  

Outre cela, j’adore retrouver mes amis autour d’un verre ou d’une activité particulière pour discuter, s’amuser, juste profiter d’être ensemble.   

Mon prochain objectif : apprendre la couture. 

 

Qu’espères-tu trouver à I&C ?  

 

Au sein d’Initiatives et Changement, j’espère que je pourrai développer mes compétences et mes connaissances acquises grâce à mes études et mes diverses expériences ou bien en apprendre de nouvelles. En charge du projet Pari(s) à 2, j’espère qu’il me permettra de rencontrer de belles personnes et d’apprendre auprès de chacun, que ce soient les bénévoles, les demandeurs d’asile, les partenaires, les collègues d’I&C, etc. J’espère y trouver une équipe soudée, engagée et optimiste qui sait pousser les gens vers le haut mais qui peut également être présente dans les moments de doutes et de faiblesses. Enfin, j’espère que cette mission de service civique me permettra d’orienter un peu plus mon projet professionnel.  

 

Quelles sont tes rêves pour l’avenir ?  

 

D’un point de vue personnel, j’espère que je serai fière du parcours que j’ai accompli et de la personne que je serai devenue. Et j’espère pouvoir aller au-delà de mes rêves, repousser mes objectifs toujours plus loin. D’un point de vue général, je souhaite une société plus juste, plus égalitaire et plus apaisée. J’espère aussi qu’on sera plus attentif aux besoins de la planète. Qui sait ? La crise que nous traversons actuellement va peut-être permettre de rabattre certaines cartes !  

 

Comment se sont passées tes deux premières semaines ?  

  

Mes deux premières semaines se sont globalement bien passées.  

C’était assez bizarre de commencer en télétravail car il n’y a pas vraiment eu de « coupure », dans le sens où je ne suis pas allée au bureau, je n’ai pas rencontré les lieux, l’équipe, etc. quelque chose qui me fasse sentir physiquement un changement.  

Tout s’est donc passé en visio mais j’estime avoir été très bien intégrée. Louise, l’ancienne service civique en charge du projet m’a également fait une passation très claire et est encore présente si j’ai des questions spécifiques ; de même qu’Hélène, la responsable du projet et déléguée générale de l’association.  

Je pense que le plus dur était donc de me repérer dans les dossiers, comprendre le fonctionnement et l’organisation à distance ; mais S’éva2, la version confinée du projet Pari(s) à 2 m’aura permis de comprendre la logique des choses et de me mettre doucement dans le bain. Cependant, il me reste encore beaucoup de chose à apprendre sur ce projet, j’ai donc hâte qu’on reprenne le projet initial.