Mercredi, janvier 30, 2019

Il est toujours surprenant de découvrir un Conseil municipal des enfants. Lucie, nouvelle service civique d’Initiatives & Changement, a été impressionnée par leur volonté, à tous, de participer ainsi que par la maturité de leurs réflexions.  

Au Conseil municipal des enfants des Mureaux, l’un des plus importants en France, une quarantaine de jeunes élus de primaire (de CM1 et CM2) ont participé à deux séances d’initiation, animées par nos équipes, pour mieux comprendre leur rôle d’élus.  

Après avoir balayé un certain nombre de questions comme :

Qu’est-ce qu’un citoyen voire un bon citoyen ? Qu’est-ce qu’un élu ? Un mandat ? ou encore Qu’est-ce qu’une démocratie qui fonctionne ? Les participants, par l’intermédiaire du dessin et de la création d’une fresque de la citoyenneté, ont présenté leurs réponses personnelles à ces questions pourtant complexes.

Puis, les enfants ont réfléchi à la façon de transformer une idée en projet concret afin de les préparer à collaborer toute l’année au sein de la commission de projets de leur choix.  En fonction de ses besoins, la municipalité a décliné les thématiques des commissions en trois axes : solidarité/aide à la personne, sport/loisir et environnement.

Parmi les temps forts de la dernière séance, la simulation d’une présentation d’un projet spécifique devant le Conseil municipal où ils ont dû défendre la pertinence de leurs propositions y compris sur le plan financier. Chaque groupe devait exposer son projet à l’ensemble des membres la salle qui posaient des questions et challengeaient certaines idées. Le rapporteur du groupe avait la responsabilité d’animer lui-même le débat.  

Pour illustrer la difficulté de cet exercice d’argumentation, une équipe a pris conscience que l’absence de consensus sur un projet de terrain de sport posait entrave à la réalisation du projet. A l’inverse, deux autres personnes qui ont pris le temps d’approfondir leur conception d’un plan d’école repensé par des enfants, ont rapidement emporté l’adhésion de l’auditoire.

Il était parfois tentant pour les adultes d’intervenir mais il était justement instructif que les jeunes se heurtent directement à la complexité de défendre leurs différents points de vue afin d’en tirer par eux-mêmes des enseignements.

Cette mise en situation a permis aux jeunes élus d’affirmer leur enthousiasme et leur désir de concrétiser leurs projets d’autant qu’ils sont, désormais, mieux armés pour les réaliser.