Vendredi, octobre 23, 2020

Librairie Humaine normande 

 

Du 29 septembre au 03 octobre 2020, l’équipe Child Rights In Action est partie à Caen pour assister et participer au Forum mondial Normandie pour la Paix, lieu de réflexion et d’échanges autour des tensions dans le monde. Organisé pour sa 3e édition cette année, le Forum avait pour sujet « Prévenir la guerre : répondre aux nouvelles menaces » et a abordé des thématiques liées à l'environnement, aux enjeux sociaux, aux nouvelles technologies et au rôle des femmes en faveur de la paix. 3 grandes conférences et 15 débats ont eu lieu, sans compter les nombreuses activités menées dans le Village pour la Paix : le forum aura eu raison de la crise sanitaire pour porter la voix d'acteurs engagés, de journalistes, d'artistes, d'experts... Au total, plus de 200 intervenant.e.s reconnus (dont Jane Goodall, Nicholas Hulot, Yann Arthus-Bertrand) et plusieurs centaines de participant.e.s dont de nombreux.ses lycéen.ne.s.  

 

La confiance renouvellée de la région Normandie pour CRIA

Lors du Forum CRIA 2019 à Pontmain, pour la célébration des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, sur laquelle s’appuie l’action de CRIA, la Région Normandie avait soutenu l'action de plaidoyer au Mont Saint-Michel de CRIA. Normandie pour la Paix a souhaité renouveler cette expérience en 2020 en invitant Child Rights in Action à intervenir autour de l’enjeu du droit des enfants dans les situations de conflits et post-conflits. Dans une volonté de sensibiliser le public aux conséquences d’une enfance vécue dans la guerre et de faire témoigner des personnes victimes de ces conflits, CRIA a mis en place un atelier immersif sous forme de “Bibliothèque Humaine”. Le principe : les 8 “livres” de la bibliothèque humaine sont des personnes ayant une histoire à raconter à un petit groupe de “lecteurs” qui s’intéressent à leur histoire.  

 

La librairie humaine sur l'enfance en zone de conflit ou post-conflits

Ces témoins vivants sont venus du monde entier pour raconter leur histoire. Étaient présents deux Afghans (Shakiba et Amir*), trois enfants réfugiés de Syrie (Yara, Mohamad et Golsaline), un jeune Tunisien (Youssef), un Soudanais (Hamid), un Rwandais (Emmanuel), un Cambodgien (Rainsy Sam), et deux mamans dont les enfants sont partis combattre en Syrie (Joëlle et Carmela). Tou.te.s ont vécu des conflits à des époques et dans des pays différents et tou.te.s sont venus raconter leur histoire avec l’espoir que le message de paix qu’ils.elles portaient atteignent ceux et celles venu.e.s les écouter. 

Plus d’une soixantaine de personnes étaient rassemblées ce jeudi 01 octobre 2020 pour découvrir leur histoire, dont de nombreux.ses lycéen.ne.s. Chaque “livre” avait 15 minutes pour raconter son récit et répondre aux questions : l’intérêt et la force de la Bibliothèque Humaine ont résidé en grande partie dans son format alliant profondeur du récit et brièveté de présentation permettant aux “lecteurs” de pouvoir poser des questions par la suite. 

Un temps de debriefing à la fin de l’atelier a permis aux livres et aux lecteurs et lectrices de partager leur ressenti pendant l'atelier et leurs espoirs pour le futur. Beaucoup de participant.e.s ont témoigné de leur empathie face aux récits entendus et leur admiration pour le courage requis. Jeanne, lycéenne de Caen, a été particulièrement touchée par cet atelier : “Vous avez raconté vos histoires avec le sourire, et cela a vraiment montré une lumière en vous. Cela a dû vous demander aussi beaucoup de courage, et pour ce partage je vous remercie. Je suis très admirative de cette volonté que vous montrez de faire la paix malgré tout le négatif, malgré tout ce qui vous est arrivé, c’est très touchant”. L’atelier s’est conclu avec un appel général à l’éveil des consciences et à l’incitation à l’action pour prévenir les futurs conflits, afin qu’aucun enfant n’ait à vivre ces horreurs. 

 

 

*Pour des raisons de sécurité, le prénom a été changé.