Lundi, septembre 9, 2019

Child Rights in Action, Jour 1 :

A travers les yeux de Soleil

 

Après des mois et des mois de préparation: nous y voilà enfin. Les badges sont empilés sur la table,  les tote bags prêts à être distribué, l’équipe s’occupe des dernières décorations des différentes salles. Pendant cinq jours nous allons célébrer le 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’enfant en explorant le thème : enfants défenseurs des Droits. Pendant cinq jours nous allons partager avec vous ce qui se passera dans le petit village de Pontmain à travers les yeux de l’un de nos participants. Aujourd’hui nous accueillons Soleil, une jeune fille de 16 ans, membre de notre équipe et intervenant leur de notre première session.

 

Quel était le thème du jour ?

Le thème de la conférence est enfants défenseurs des droits, mais aujourd’hui on se concentre principalement sur rencontrer les autres, apprendre à les connaître, sur la création d’un environnement sûr et confortable pour que chacun puisse apprendre et grandir.

J’étais très nerveuse, mais j’étais aussi entouré de personnes qui me soutenaient et cela fut agréable de partager mon histoire avec des personnes que je ne connais pas mais qui m’ont immédiatement soutenu. Dans mon discours j’ai abordé les avantages et inconvénients à être un enfant défenseur des droits ainsi que les difficultés que l’on peut rencontrer quand un enfant utilise ses sentiments et émotions comme méthode de plaidoyer. J’ai parlé de la force, de l’empowerement et de la motivation des enfants ; ils ont besoin d’adultes pour les aider pour qu’ils puissent créer un véritable impact politique et légal. J’ai surligné le fait qu’en ses temps de division dans lesquels nous vivons, la communication et la confiance entre les différentes communautés est de la plus haute importance. 

Géraldine Bannier, la députée de la Mayenne était également présente pour montrer son soutien. Elle était ravie de voir autant de personnes et de jeunes rassemblés dans une même pièce pour trouver des solutions et devenir des défenseurs des droits.

 

Qu'est ce que tu as fais et quel a été ton moment préféré de la journée ?

Je fais partie de l’équipe organisatrice, j’ai donc aidé avec notre premier “agir ensemble”, et avec l’enregistrement des participants, ce qui a été particulièrement amusant pour moi car j’ai pu pratiquer mon français et rencontrer les nouveaux participants. Ensuite nous avons tous joué ensemble ce qui nous a permis de nous rencontrer et de mieux nous connaître avant notre agir ensemble. Nous avons alors expliqué les différentes parties de notre programme, notre politique de protection des enfants et nous avons aussi célébrer les 30 ans de la Convention des Droits de l’Enfant avec un vrai et un faux gâteau, puis j’ai prononcé mon discours. Nous avons également inscris nos espoirs pour le forum sur un bateau en carton qui représente notre métaphore.

Mon moment préféré de la journée a été le nichoir, car c’est l’endroit où nous sommes en plus petit groupe, il est donc plus facile de rencontrer tout le monde et de mieux se connaître. Nous avons fait plusieurs activités pour mieux nous connaître, et nous nous sommes plongés plus profondément dans le thème du forum. 

 

 

Qui as-tu rencontré ?

Dans mon nichoir il y a plusieurs Australiens aborigènes et l’un d’entre eux nous a fait remarquer que nous jugions la situation selon notre point de vu occidental, et il nous a donné sa propre perspective aborigène sur le sujet. Cela m’a fait réfléchir à combien de solutions nous pourrions trouver si nous nous écoutions les uns les autres et surtout que nous prêtions attention à ceux qui sont différents de nous.

 

Photos du jour