Mardi, octobre 22, 2019

Changement de Déléguée Générale pour I&C France

 

Après plus de deux ans et demi de bons et loyaux services, Claire Tamano laisse aujourd'hui sa place à Hélène Branco au poste de Déléguée Générale. Rencontre avec une forte personnalité, engagée et dynamique.

 Quel a été votre parcours ?

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu travailler dans la solidarité internationale et coordonner des projets de développement. Après des études de Langues étrangères appliquées à Paris, je me suis formée en droits humains. La volonté de comprendre « ce qui fait que les individus et les peuples continuent de tenir debout » a été un fil conducteur dans mes choix de vie et m’a permis d’avoir des expériences formatrices dans plusieurs pays, en Europe et en Afrique. Mais c’est surtout en Haïti, pendant 7 ans, que je me suis construite. Il est cependant devenu nécessaire pour moi d’enrichir mon parcours par une étape nouvelle en France. Je suis heureuse de pouvoir le faire dans une structure qui donne pleinement son sens à l’engagement, à la mission et à la créativité.

 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de venir à I&C ? Qu’est-ce qui vous semble important dans l’activité d’I&C ?

I&C m’a tout de suite marquée par son côté naturel et évident. En lisant l’offre de recrutement, je me suis dit « Mais bien sûr, voilà une organisation et des projets qui ont du sens… ». Les valeurs d’I&C sont les miennes et après avoir vécu quelques déconvenues dans des ONG qui ne respectaient pas les valeurs qu’elles prônaient, je suis très attachée aux qualités d’écoute, d’ouverture et de vivre ensemble. J’aime l’idée de croire en l’humain et en sa capacité à dépasser les clivages et les incompréhensions et à créer du lien, afin de donner vie à une valeur trop souvent oubliée, la fraternité.

 

Que pensez-vous que vous pourriez apporter à l’association ?

Tout d’abord, il m’est très cher de maintenir le niveau de rigueur et d’exigences de ma prédécesseure. En à peine une semaine à I&C, j’ai découvert ce qu’était le top niveau de l’organisation et des bonnes pratiques et je tiens absolument à ce que cela continue ! Par ailleurs, je suis touchée par les difficultés qu’a connues l’association récemment et je suis consciente de l’importance des attentes de toute la famille I&C. Le contexte n’est certes pas favorable : le climat social est marqué par la tension et la défiance et s’ajoute à ceci une compétition féroce autour des financements disponibles. Il est par conséquent crucial de défendre le cœur de mission d’I&C. C’est pourquoi, je souhaite développer des partenariats solides et veiller à ce que les résultats des actions soient tangibles pour que l’association puisse continuer de faire ce qu’elle fait si bien le plus longtemps possible.