Conférences précédentes

CATS a commencé en 2013 en tant que "colloque" annuel et avec comme perspective d'en organiser quatre autres, jusqu'en 2017. En 2013, la première conférence avait déjà accueilli 220 participants. En 2014, 366 personnes ont participé à la deuxième édition de CATS tandis qu'en 2015, il y avait 301 participants dont 35% d'enfants et de jeunes âgés de moins de 18 ans. Enfin la dernière édition en 2018 a réuni 289 participants dont 57% de jeunes de moins de 26 ans et 43% d'adultes.

 

Conférence 2018

La sixième édition de CATS – « Enfants Acteurs de Changements dans la Société » – a réuni cette année encore près de 300 enfants et adultes venant de 46 pays différents pour une semaine autour du thème : « A l’abri des violences – Créons un monde sûr pour les enfants ».

CATS a développé ce thème en s’appuyant sur la Stratégie de l’Unicef pour la Protection de l’Enfance. Ce document-cadre dégage huit facteurs permettent d’assurer un environnement protecteur pour les enfants : l’engagement des autorités nationales ; la législation et sa mise en œuvre ; les attitudes, coutumes, traditions, comportements et pratiques ; l’ouverture du débat associant les médias et la société civile ; les compétences pratiques, connaissances et la participation des enfants ; les capacités des personnes en contact avec les enfants ; les services de base et services ciblés ; le suivi et le contrôle. Ces huit facteurs ont été abordé grâce à un vocabulaire adapté à tous les publics et représentés comme des sections du « parapluie de la protection de l’enfance ». L’image du parapluie permettait de souligner que si l’une des sections manque, l’enfant devient vulnérable bien que toutes les autres y soient.

Ce cadre de la protection de l’enfance était le fil conducteur des ateliers, activités de groupe et temps de partage tout au long de la semaine. Un atelier en petit groupe était dédié à chaque section du parapluie afin de permettre aux participants d’approfondir les thème en y associant leurs expériences personnelles et d’apporter des solutions nouvelles. En parallèle, les ateliers « Arts et Savoir-Faire » visaient à aider les participants – et en particulier les plus jeunes – à mettre ce qu’ils avaient appris du cadre protecteur en pratique, que ce soit par la danse, la poésie, la musique ou par la prise de parole.

Les temps collectifs ont rythmé la semaine pour permettre au forum de former une communauté où enfants et adultes ont pu collaborer. Un des temps forts de ces sessions a été la Bibliothèque Humaine où des participants volontaires ont partagé en groupes réduits leurs histoires personnelles liées à la violence contre les enfants. Depuis le harcèlement scolaire à la protection des enfants issus de viols pendant la guerre civile au Rwanda, beaucoup d’histoire à la fois marquantes et inspirantes ont été entendues. D’autres sessions comme l’Open Space (où les participants étaient invités à créer un atelier) ou le Project Matchmaking ont favorisé un impact au long-terme de CATS en permettant aux participants de repartir du forum avec des compétences et des relations. Ils ont été encouragés à présenter des idées, des défis et des ateliers liés au thème et à travailler ensemble une fois le forum terminé. Un groupe a ainsi proposé comme conversation « L’égalité entre enfants et adultes [à l’école, dans la famille, en politique] ». Un enfant a également proposé un groupe d’échanges pour l’aider sur son défi personnel : « Comment puis-je aider les enfants de ma classes qui ont des difficultés d’apprentissage ? ». « Tout le monde était tellement encourageant et se sont inscrits pour nous aider depuis le monde entier » a confié un participant du Canada.

Julie Ward, députée britannique du Parlement Européen, a tenu un discours-clé lors du forum. Elle a témoigné de la façon dont elle utilise sa fonction pour présenter de jeunes personnes passionnées à des membres du gouvernements ou d’autres personnes qui peuvent les aider à faire la différence. « Les enfants, dit-elle, ne sont pas seulement le futur mais aussi le présent. (…) Vous êtes les experts de votre propre expérience. »

 

Conférence 2017

"Enfants et l'Inclusion: vers un monde où tout le monde trouve sa place"

​L'édition 2017 s'est centrée sur l'inclusion, un des principes de la Convention des Nations Unies sur les Droits de l'Enfant. Celle-ci stipule que chaque enfant a droit à particper et que la société devrait être inclusive, même des plus marginalisés. CATS a décidé d'explorer la façon dont les enfants et les adultes peuvent s'engager dans le monde pour que nos sociétés puissent garantir que personne ne sera exclus en raison de son âge, son état de santé, sa nationalité, son origine sociale, etc., et que chacun peu se faire entendre sur les sujets qui le concernent.

​Ce vaste sujet de l'inclusion sera notre fil rouge entre 2017 et 2020. CATS 2017 a ainsi posé les bases du débat : comprendre les enjeux de l'inclusions, les causes de l'exclusion et comment chacun peut agir, à son niveau, pour  un environnement plus ouvert où les enfants peuvent grandir et s'épanouir. Cela a signifié, pour tous, ensemble, d'aller "vers un monde où tout le monde trouve sa place".

 

Conférence 2016

Les enfants représentent un tiers de la population mondiale, dans certains pays plus de la moitié, et pourtant, nous n’avons pas réussi à créer une culture qui écoute les enfants et les prenne au sérieux. Ils sont souvent les premières victimes en cas de crise et ils ont des idées spécifiques en ce qui concerne les problèmes auxquels ils sont confrontés. Cependant, dans la plupart des cas, les adultes abordent les questions majeures sans les consulter. Les enfants et les adultes doivent travailler ensemble pour trouver des solutions aux défis mondiaux.

La rencontre « Les enfants acteurs du changement de la société » (CATS) 2016 a exploré la manière dont les enfants, les jeunes et les adultes peuvent apporter leur contribution pour atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, sur le thème : « Du niveau local au niveau mondial : comment influencer les politiques ? ». La conférence de six jours a exploré ce thème du point de vue des « Personnes », de la « Planète » et des « Possibilités ». Près de trois cent participants – la moitié d’entre eux des enfants et des jeunes originaires de plus de 30 pays – ont participé à diverses activités, tous ensemble, dans des ateliers et dans des groupes communautaires. Tout au long de la semaine, ils ont d’abord tâché de comprendre les ODD, puis d’apprendre ce que les individus sont déjà en train de faire pour les atteindre et enfin de mettre au point les nouvelles initiatives et propositions de CATS.

Pour en savoir plus, cliquez ici pour lire le rapport de CATS 2016

 

Conférence 2015

L’édition 2015 de CATS consacrée à la thématique « Enfants et adultes, partenaires du changement » a invité les 301 participants à développer une réflexion sur la manière dont les enfants, les jeunes et les adultes doivent collaborer en partenaires pour veiller ensemble à ce que la participation des enfants soit convenablement respecté à tous les niveaux de la société.

L’espace interactif et ludique offert à Caux fut, encore une fois, propice à l’échange de connaissances et d’expérience sur la participation des enfants et largement enrichi par l’apport des intervenants-clés venant d’institutions internationales éminentes œuvrant en faveur des droits et de la participation de l’enfant. Nous avons pu compter sur la présence de :

  • Kristen Sandberg, présidente du Comité des Nations Unies sur les Droits de l’enfant
  • Judith Diers, Directrice du département du Développement et de la Participation des Adolescents à l’UNICEF
  • Julie Ward, Députée européenne, cofondatrice du groupe parlementaire européen sur les Droits des Enfants
  • Nkem Orakwue, Fondatrice et coordinatrice du Parlement Nigérian des Enfants et directrice exécutive de programme TV

L’intervention Kesz Valdez, Gagnant du Prix International de la Paix pour les Enfants en 2012 et cofondateur de Championing Community Children (C3) a aussi marqué cette semaine en livrant son histoire personnelle à la fois émouvante et inspirante. Vivant dans les rues durant son enfance, il s’investit à aider d’autres enfants des rues en Philippines en montant sa propre association.

 Découvrez l'album photo de la conférence 2015 en cliquant sur le lien suivant https://www.flickr.com/photos/caux-iofc/albums/72157656361846926

>> Conférence 2015

« Grâce à CATS, j'ai réalisé la nécessité de laisser les jeunes prendre en main les enjeux les concernant. Ils peuvent avoir un impact hautement positif sur les personnes de pouvoir si on leur donne la possibilité de penser à leur propre niveau »

Témoignage de Carolyn, CEMETI Ouganda en 2015

 

" J'ai été impressionné par les contributions des enfants, par la pertinence de leurs remarques, leur maturité. J'ai réalisé que leur voix compte autant que celle des adultes"

Témoignage de Dung, venu en famille en 2015

 

« La conférence a renforcé ma conviction selon laquelle les enfants peuvent parler, s'exprimer, et dire au monde, avec leurs propres mots, ce qu'ils veulent ainsi que le rôle que nous devons jouer auprès d'eux, en tant qu'adultes qui les accompagnons et les guidons. »

Témoignage d'un participant en 2015

 

Conférence 2014

>> Conférence 2014

« Mon expérience à CATS était phénoménale. J’ai gagné en confiance en parlant à des gens du monde entier. J’ai participé à des choses que je n’aurais jamais pensé pouvoir faire, comme parler devant tout le monde en expliquant pourquoi l’organisation dont je faisais partie ne devrait pas fermer. CATS était comme une famille qui a ouvert ses bras au moment où je suis arrivée, et qui continue à le faire. Je suis tellement heureuse d’avoir eu cette opportunité et d’avoir pu représenter le Pays de Galles à CATS. »

Témoignage de Katherine, membre de Funky Dragon, Parlement des Jeunes du Pays de Galles en 2014

 

« J’ai été surprise d’être capable de faire tout ce que j’ai fait. J’ai découvert que j’avais beaucoup de capacités, je me suis découverte. Ce qui m’a le plus marquée, c’est les gens de tous les univers qui avaient toujours le sourire, la bonne humeur et qui étaient joyeux malgré leur vie tourmentée. Ce qui m’a sidérée c’est la force de l’espoir dans les témoignages. »

Témoignage de Clarisse, maman venue avec une délégation d’Apprentis d’Auteuil en 2014

 

>> Conférence 2013