Vendredi, décembre 23, 2016

Jonathan Levy Directeur Scientifique du Programme CATS rejoint le Haut Conseil à la fois grâce à son approche de psycho-pédagogue, mais aussi grâce à son investissement en faveur des droits de l’enfant et son expérience des conférences avec des enfants.

La formation enfance du Haut conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge, et le Collège d’Enfants et d’adolescents sont nés de recommandations de plusieurs acteurs institutionnels et associatifs du champ de l’enfance et de l’adolescence

Il s’agit de répondre à la demande d’avoir un meilleur pilotage des politiques publiques concernant les enfants et adolescents, reposant notamment sur une instance d’orientation et de coordination des politiques publiques en matière d’enfance (au regard notamment des engagements internationaux de la France, dont ceux de la convention des droits de l'enfant du 20 novembre 1989)

Il s’agit aussi de répondre à la nécessité d’un suivi au long cours (monitoring) de la mise en œuvre des observations du comité des droits de l’enfant et de prioriser les réponses à apporter au comité à partir des recommandations du comité, pour orienter les politiques publiques dans le respect des droits de l’enfant.

La formation enfance du Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Age sera en effet chargée du suivi des observations du Comité et permettra un lien constant entre les associations et institutions de l’enfance et notamment de défense et de promotion des droits de l’enfant.

Il s’agit d’associer d’avantage les enfants aux décisions qui les concernent à titre individuel, comme c’est déjà le cas dans les procédures judiciaires, ou à titre collectif comme c’est le cas par exemple avec les conseils communaux d’enfants et de jeunes ou encore les conseils de vie scolaire dans les lycées de longue date et plus récemment dans les collèges.

Ainsi la France, représentée par la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes a été interrogée avec insistance sur ces aspects, lors de l’examen périodique pour l’application de la convention des droits de l’enfant des 12 et 13 janvier dernier par le comité des droits de l’enfant.

La formation enfance du HCFEA et en particulier le fait d’y associer des enfants a retenu l’attention de ce comité qui relève avec insistance cette avancée dans ces observations rendue le 4 février 2016 sur le double registre :

•             de l’instance de coordination, de pilotage et d’évaluation des politiques publiques

•             d’associer les enfants à leur détermination.